Découvrir la sophrologie

La sophrologie est une pratique qui s’inspire du yoga, de la méditation, de la phénoménologie (branche distincte de la philosophie), ainsi que de la relaxation occidentale (training autogène de Schultz et relaxation progressive de Jacobson). Vaste programme n’est-ce pas? :-). Annoncé ainsi, le mélange peut paraître de prime abord inconsistant et il peut être compliqué d’imaginer ce que propose réellement la méthode vu la multiplicité des techniques employées. Pour faciliter votre compréhension dans l’immédiat, considérez juste que la sophrologie est une expérience à vivre. Cela signifie simplement que faire de la sophrologie n’est rien d’autre que de s’investir pleinement dans les exercices sans prérequis ni connaissances particulières. C’est en tout cas l’invitation que je veux vous faire à travers cet article. Pour cela je vous propose de faire l’expérience d’une séance d’initiation basée sur ce qu’il y a de plus essentiel en sophrologie, à savoir la respiration, le couple contraction-relâchement musculaire et l’attention aux sensations corporelles.

Avant d’aborder la séance, il convient d’exposer quelques principes généraux qui, au besoin, permettront de vous éclairer un peu plus.

Le corps avant tout

La méthode est dite psychocorporelle. A la différence des méthodes thérapeutiques basées sur l’échange verbal, le corps est ici la principale voie vers le mieux-être car il est la porte d’entrée vers la conscience. La sophrologie suggère d’agir sur le corps pour toucher l’esprit. C’est grâce à notre corps, précisément par nos cinq sens, que nous accédons à la réalité, à notre réalité. Et c’est par l’interaction avec notre environnement que nous pouvons être conscient de vivre.

Que ce soit dans les séances de niveau initial ou celles dont le niveau est plus avancé, il est toujours question du corps. Tout est ramené à la corporalité, cela même lorsqu’il s’agit de visualiser, de se projeter mentalement ou encore de travailler sur les émotions.

Répéter, répéter, répéter…

« Lorsque nous faisons une chose pour la première fois, cela intéresse le moi ; lorsque nous répétons cette même chose des dizaines de fois, cela l’ennuie ; si nous la refaisons des milliers de fois, cela le transforme(…) »

Bernard Santerre

Il ne suffit pas de pratiquer une seule fois ni même occasionnellement. La pratique demande un certain engagement, c’est à force de répétition que la sophrologie s’intègre réellement et durablement dans le corps et dans la conscience. C’est en cela qu’il est conseillé de dédier un moment de sa journée pour s’exercer le plus souvent possible. Cette régularité est d’ailleurs vivement encouragée lors d’un accompagnement sophrologique. En effet, entre deux consultations avec le sophrologue, il peut s’écouler plusieurs jours à plusieurs semaines de battements. Il est ainsi nécessaire d’habituer le corps et l’esprit par un entraînement assidu au risque d’enrayer la dynamique naissante.

Séance d’initiation

Pour cette séance, vous n’aurez besoin que d’une chaise et d’un endroit calme. C’est aussi cela la sophrologie, une activité simple et épurée.

Durant toute la séance vous serez assis(e), d’abord les yeux ouverts en début de séance puis fermés de préférence le reste du temps. A tout moment, accordez vous les autorisations nécessaires pour vous sentir à l’aise. Vous pourrez suivre mes indications à l’aide de l’enregistrement sonore que je mets à disposition dans cet article, puis lorsque vous estimerez être assez autonome je vous invite à revivre cette séance sans bande sonore.

Voici le protocole de la séance :

  • Assis(e) en milieu de chaise, les pieds bien à plat, les mains sur les cuisses, le dos droit et décollé du dossier de la chaise, les épaules relâchées

assise-tonique

  • Prendre un temps d’observation de la pièce ou du lieu pour repérer les volumes, les formes, les couleurs, les sons, les odeurs
  • Fermer les yeux ou baisser le regard et prendre conscience de votre respiration naturelle
  • Pratiquer la respiration calmante en allongeant l’expiration
  • Pause d’intégration, la respiration redevient naturelle. Cette pause permet d’accueillir le vécu de l’instant suite à la respiration calmante.
  • Balayage corporel de la tête au pied, prendre conscience et être attentif aux sensations corporelles
  • Pause d’intégration. Cette pause permet d’accueillir le vécu de l’instant suite au balayage corporel.
  • Libération des tensions (trois fois). Pour libérer les tensions, videz les poumons, inspirez, retenez l’air tout en contractant tout les muscles de votre corps  de la tête au pied, puis expulsez l’air vigoureusement en relâchant vos muscles pour laisser s’estomper puis disparaître les tensions.
  • Pause de totalisation, assis en fond de chaise. Cette pause est destinée à faire le total de la séance c’est à dire à accueillir l’instant présent tel que vous le percevez « ici et maintenant » après avoir vécu les différents exercices.
  • Reprise. Pour faire votre reprise, prenez de grandes inspirations afin de redonner plus le tonus corporel puis progressivement mettez en mouvements votre corps en commençant par les extrémités. Ouvrez les yeux lorsqu’il sera juste pour vous.

 

SEANCE EN LIGNE

TELECHARGER LA SEANCE (mp3)